Saint-Paul-en-Chablais – Eglise de la Conversion-de-Saint-Paul

Il y a quelques semaines, je vous avais présenté la sonnerie de l’église Saint-Ours de Bernex. Le centenaire de la Grande Guerre oblige, j’avais fait une pause dans mon programme de mise en ligne pour vous proposer la sonnerie de la cathédrale de Verdun, seconde de France par sa taille. Le retour en Haute-Savoie se fait on ne peut plus près de Bernex : il s’agit du village voisin.
Au centre du « pays de Gavot » qui correspond au nord-est du Chablais Savoyard, le village domine de près de 450 mètres le Lac Léman. Il offre un panorama dégagé sur l’autre rive et plus particulièrement la ville de Lausanne, distante d’une quinzaine de kilomètres. Les eaux qui s’infiltre dans les terres de Saint-Paul peuvent se boire dans le monde entier. En effet, la commune fait partie de l’impluvium des eaux d’Evian. L’eau qui y ruisselle, quant à elle, terminera sa course dans le Rhône par le biais du Lac Léman.

Si les origines de la commune sont bien anciennes (on remonte même avant l’ère romaine), on sait que vers 1107, des moines de Cluny construisent à « Ciriel » un prieuré bénédictin. L’église conventuelle et ses bâtiments seront construits à l’emplacement actuels. Des dépendances le seront aussi. La mairie en serait un vestige. Cinq moines et un prieur sont chargés de faire vivre les lieux. En 1146, la famille de Bloney s’installe à Saint-Paul. Elle est réputée pour sa piété. D’ailleurs, les corps ont été inhumés sous l’église. L’église est citée au XIIIe siècle et sa composition également. On parle alors d’une nef en trois travées et d’un chœur en hémicycle. Au XVIIIe siècle, les nefs latérales sont ajoutées. A cette époque, le clocher était une tour carré, disposée au dessus de chœur. Il faut démoli en 1840 et reconstruit 22 ans plus tard à l’emplacement actuel. En 1890, l’accès a la crypte est condamnée et le cimetière déplacé. Les voûtes du sanctuaire seront peintes en 1936 et l »église sera restaurée en 1979 par Mantilleri.

Eglise entre 1852 et 1906

Dans mon historique sur l’église… je n’ai volontairement pas parlé d’un épisode : celui de l’incendie du clocher, en 1906. En effet, un coup de tonnerre retentit dans tout le village et frappe le bulbe du clocher de Saint-Paul. Ainsi, les 3 cloches et le clocher sont détruits. A la fin de l’année 1906, on s’empresse de faire une toiture provisoire et de fondre quatre nouvelles cloches pour continuer à annoncer joies et peines, à la hâte. Pour les cloches, nous y reviendrons.

Le clocher entre 1906 et 2012.

Le toit est un simple couronnement à 4 pans (voir ci-contre). Si au cours du XXe siècle, plusieurs projets voient le jour quant à sa reconstruction, aucun ne sera abouti pour la même raison : le manque de moyens. Ce n’est qu’en 2012 que la municipalité annonce que le clocher, bien qu’entretenu, est vieillissant et mérite restauration. Ils lancent alors l’idée de le restaurer… en reconstruisant le bulbe ! Très vite, une association est montée pour soutenir l’idée et chercher des fonds. La commune, le département et des donateurs contribuent à la souscription. A l’automne 2012, la place de la mairie (au chevet de l’église) se voit être le théâtre d’un chantier d’envergure : la construction du bulbe. Le 9 novembre, le bulbe est hissé et posé à sa place définitive par une grue de 250 tonnes, devant un public nombreux. Au cours de l’hiver, les couvreurs continuent de travailler… jusqu’à -17°C !

 

Contrairement au bulbe, la sonnerie de Saint-Paul a été reconstruite bien rapidement. Avant les quatre cloches actuelles, nous savons que les Frères Paccard de Quintal ont livré en 1844 trois cloches pour l’église. Le clocher n’étant pas encore à sa place actuelle, elles ont donc été installées dans un beffroi provisoire, à même le sol. Ce n’est qu’en 1852 qu’elles seront acheminées au clocher et reliées à une horloge publique, qui tintera pour la première fois les 12 coups de midi, le 20 novembre. Ces cloches, qui en remplacent d’autres, ne nous sont pas parvenues. Après la triste période de 1906, les saint-paulins sont conviés le 20 octobre à la bénédiction de … cinq cloches ! Aux quatre de l’église s’est en fait ajoutée la cloche de la chapelle de la Breunaz, sur la route entre le chef-lieu et le village voisin de Bernex.


Souvenirs de la bénédiction des cinq cloches (église et chapelle de Breunaz) en 1906.

Les cloches possèdent des inscriptions communes. On peut ainsi lire quatre fois les noms de Pie X, pape régnant, Mgr Campistron, évêque d’Annecy, Antoine Tercis, archiprêtre et son vicaire, François Pernoud. La plus grande cloche est dédiée au Sacré-Coeur, la seconde à la Vierge, la troisième à saint Paul et la petite à saint François de Sales.

Nom Diamètre (cm) Masse (kg) Note
1 Marie Marguerite Françoise 141,6 1800

Re ♭ 3

2

Marie Joséphine 760 Sol ♭ 3
3 Paula 515

La ♭ 3

4

Françoise 360 Si ♭ 3

Georges & Francisque Paccard fondeurs à Annecy-le-Vieux Hte Savoie 1906

La sonnerie de Saint-Paul possède encore son « carillon » : le système utilisé pour jouer des « mélodies » sur les cloches. On peut voir ici une démonstration du carillon, et une photo de la seconde cloche et sa transmission.

Mes remerciements les plus sincères à M. Bruno Gillet, maire de Saint-Paul-en-Chablais, pour son aimable invitation, son accueil et sa gentillesse. Je le félicite aussi pour son vif intérêt pour le patrimoine de sa commune. Je remercie aussi l’association « Mémoire et Patrimoine de Saint-Paul », son président Georges Michoud et son équipe pour l’accueil et la mise à disposition d’archives. Je remercie également mon fidèle ami Mike « Quasimodo » pour l’aide apportée sur place.

Sources & Liens :
Mairie de Saint-Paul
Paroisse de Saint-Paul
Saint-Paul-en-Chablais sur Wiki
Eglise & Prieuré de Saint-Paul
Souvenir de Bénédiction des Cloches
Fonds privés
Archives personnelles
Association « Mémoire et Patrimoine de Saint-Paul »
Matthias Walter
Clichés personnels (église et cloches)
Clichés de Mémoire et Patrimoine de Saint-Paul / Alain Marmoiton (bénédiction / construction clocher)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s