Perpignan/Perpinyà – Cathédrale Saint Jean-Baptiste

P1010514

Fièrement implantée au cœur du centre ville, la cathédrale, sous le vocable de Saint Jean-Baptiste, remplace depuis 1601 sa voisine, la cathédrale d’Elne. Sa construction est lancée dès 1324 sous l’impulsion des rois de Majorque. Vingt ans plus tard, la guerre entre les rois de Majorque et d’Aragon stoppe sa construction. Ensuite, c’est la peste et la « crise » financière qui empêche les paroissiens de poursuivre la construction, finalement reprise en 1433. La première messe y est célébrée en 1453 mais l’édifice ne sera consacrée qu’en 1509! En 1778, faute de moyens, le clocher de l’ancienne église Saint Jean est conservé afin d’annoncer les offices de la cathédrale.

La première cloche de Perpignan porte la date de 1290, mais il faut attendre 1873 pour l’installation par le fondeur provençal Baudouin du  premier carillon de la cathédrale. Ce dernier n’a pas chanté bien longtemps du fait de sa justesse plus que douteuse. Un  procès contre le fondeur est d’ailleurs intenté par la paroisse. Les cloches sont alors envoyées au Mans aux ateliers Bollée. Le fondeur accepte de les corriger, contre l’autorisation de les exposer, tout comme le futur carillon, à l’Exposition Universelle de 1878. Finalement, ces cloches sont refondues, et le carillon passe de 16 à 46 cloches. Après son installation dans le clocher en 1885, il est un temps oublié, avant d’être redécouvert en 1995. Il est alors restauré et classé monument historique. Aujourd’hui, il annonce les offices et chante dans les rues de la vielle ville chaque jeudi de la saison estivale.

P1030481

P1010531 P1010523 P1010511 P1010510

P1010509 P1010503 P1010500 P1010495

P1010490 P1010489 P1010533

En façade, ce sont trois autres cloches que l’on peut contempler. Le gros bourdon, fondu en 1418 marque les heures de son Si2 (5000 kilos, profil lourd). Il est accompagné d’une plus petite cloche pour tinter les quarts. Une troisième cloche, signée Cribailler en 1812, placée au sommet de la façade, annonçait les petits offices de semaines. Cette cloche est actuellement hors d’usage. Une dernière cloche, dite du Chapitre, date de 1483 et sonne le début de chaque cérémonie religieuse. Elle se situe dans le chœur, derrière le maître-autel.

P1030483

P1010516 P1010515 P1010537

Un grand merci aux carillonneurs, M. Vitu & M. Pie, pour l’accès au clocher et pour m’avoir permis de jouer ce magnifique carillon.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s