La Roche sur Foron – Collégiale Saint Jean-Baptiste

10853855_1546261205617604_34078029_o

L’origine du sanctuaire qui se dresse au cœur de ce village jadis médiéval est sans cesse remise en question. Alors que certains attribuent sa construction à Aymon Ier en 1111, d’autres pensent qu’il est l’œuvre de son fils Guillaume Ier en 1190. En partie détruite en 1507, la collégiale a été rebâtie dix ans après. Elle succomba une seconde fois aux flammes en 1530, avant d’être reconstruite plus grande, avec deux chapelles latérales, l’une dédiée à Sainte Catherine, l’autre à Notre-Dame de Grâce. Deux restaurations furent menées au cours du XIXe siècle. La première en 1806, après la Révolution Française, la seconde en 1876, date à laquelle la nef fut reconstruite dans un style néogothique. Le chœur est de style gothique tardif, alors que la chapelle Sainte-Catherine, de type gothique flamboyant, abrite un membre de la famille Fabri qui commanda la chapelle, Adhémar Fabri, évêque et cardinal de Genève.

Le clocher de la collégiale de La Roche referme trois cloches. Bâti en 1575, il est réédifié en 1640. La flèche du bulbe, elle, sera reconstruite en 1914 après avoir été frappée par la foudre. Le rez-de-chaussée abrite l’actuelle sacristie. L’accès aux étages supérieurs se fait par le premier niveau via une porte surélevée. Deux niveaux sont percés d’abat-son. Le premier est totalement vide et le deuxième, percé de grandes ouvertures, referme le massif beffroi en bois. En plus de tinter les heures, le bourdon, remarquable par sa taille et son âge, donne de la voix à chaque messe dominicale. Sa petite sœur la cloche deux, qui sonne les funérailles en compagnie de la cloche trois, a soufflé ses trois cent bougies. Une petite dernière a été ajoutée à la fin du XIXe siècle et sonne infatigablement chaque angélus.

Cloche 1 : Ciricole & Colone – 1608 – 2’100 kilos – 151cm – Ré Bémol 3 -12
Cloche 2 : Morel, Plantard & Duc – 1714 – 1’100 kilos – 1,23cm – Fa 3 -5
Cloche 3 « Augustine Polyxème » : G&F Paccard – 1894 – 0,73cm – Ré Bémol 4 -2

P1050622
Détails du bourdon, chef-d’oeuvre de 1608.
P1110144 P1050630 P1050637 P1050628

Mes remerciements les plus sincères à :

  • Mairie de la Roche sur Foron, pour l’autorisation de principe,
  • Père Contat (ancien curé) pour son accueil (première visite),
  • Père Mutabazi (actuel curé) pour son autorisation et à M. Viguier pour son accueil (deuxième visite),
  • Mention à Mike « Quasimodo », auteur de la vidéo du plénum et quelques photos, amitiés enfin à Matthias Walter, campanologue à Berne et Dominique « Valdom68 » également de la partie.P1060758

Liens :

http://www.larochesurforon.fr
http://www.larochesurforon.com
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Roche-sur-Foron
http://www.diocese-annecy.fr/ste-marie
http://quasimodosonneurdecloches.ch
http://youtube.com/valdom68

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s