Beaufort – Eglise Saint Maxime

P1020854

Beaufort est avant tout réputé pour son célèbre fromage homonyme, son joli bourg et son église est tout aussi agréable, davantage pour les yeux que pour la bouche. Le lieu de culte Beaufortin remonte au XIe siècle, même si l’édifice actuel, marquant par son imposante tour-clocher roman du XIIe siècle, fut construit entre le XIIIe et le XIXe siècle. Il exprime un style baroque typique pour la région.

P1020914 P1020832

La première mention de cloches remonte au XVIIIe siècle. L’an 1703, un incendie ravage l’église, les cloches n’en sont hélas pas sorties saines et sauves. En 1793, les Révolutionnaires emportèrent les cloches et voulurent détruire la tour. Grâce aux habitants, seuls les murs et le bourdon de 69 Quintaux (estimé à plus de trois tonnes) sont restés. Malheureusement elle ne survécut pas très longtemps puisqu’elle a été refondue l’an 1840 par les frères Paccard, pour être divisée en deux cloches. En 1935 une nouvelle cloche se refuge dans le clocher tout en remplacement une cloche cassée et celle de la chapelle des Pénitents.

P1020908

1 – Jeanne-Louise – Frères Paccard, Quintal l’an 1840 – 151cm – 1’900 kilos – Ré Bémol 3 -8

+Rd JOSEPH MARIE NOIR CURE+

+MARIE AMBROISE BLANC NOTAIRE SYNDIC ET PARRAIN JEANNE LOUISE BESSON SON EPOUSE MARRAINE+

+SOUVENIR DE RECONNAISSANCE POUR MR LE CHANOINE GIRARD ARCHIDIACRE DE LA METROPOLE DE CHAMBERY+

+LIBRE DE TOUT IMPOT TOUJOURS AVEC HONNEUR+

TU NOUS ANNONCERAS LA JOIE OU LA

DOULEUR JE DOIS MON EXISTENCE AINSI

QUE MA SOEUR AUX DEBRIS D’UNE AUTRE

DE 69 QUINTAUX CASSEE EN LA SONNANT

FONDUE A QUINTAL PRES D’ANNECY PAR

LES FRERES PACCARD AN 1840

CAROLO ALBERTTO REGNANTE

JE PESE 40 QUINTAUX

2 – Marie-Jacqueline – Frères Paccard en 1840 – 131cm – 1’400 kilos – Mi Bémol 3 -6 

+RD JOSEPH MARIE NOIR CURE+

+JEAN MARIE MICHEL BLANC TRESORIER DES PAUVRES PARRAIN MARIE JACQUELINE FAVRE SON EPOUSE MARRAINE+

+MARIE AMBROISE BLANC NOTAIRE SYNDIC+

+POUR BEAUCOUP DE BESOINS MON SON EST NECCESAIRE MAIS TOUJOURS GRATUIT ET JAMAIS TRIBUTAIRE FONDUE A QUINTAL PRES D’ANNECY AN 1840 PAR LES+

+FRERES PACCARD JE PESE 28 QUINTAUX CAROLO ALBERTTO REGNANTE+

3 – Marie-Victoire – Fondue par André Chevalier, Lyon en 1840 – 108cm – 750 kilos – Fa 3 -3

+ST MAXIME EVEQUE ET PATRON DE LA PAROISSE DE BEAUFORT+

+PARRAIN CIRILE FRIZON MARRAINE MARIE CHRLOTTE Ve FRIZON NEE BLANC+

+JE DOIS MA NAISSANCE AUX TEMPS MALHEUREUX JADIS ET AUX SOINS DE MR CHARLES+

+LARMAS CURE ET A MR J E VERPIS SINDIC ET A MM BOUCHAGE MAXIME BOUCHARGE CHARLES+

+JH ANTE DUC ACCOLET DUCIS ELOI CONSEILLERS ET LOUIS HEURY SECRETAIRE ET NOTAIRE+

+ET A LEURS SURVEILLANCE ET AUX DONS GENEREUX DES BEAUFORTEUX BEAUFORTENS+

CHEVALIER FONDEUR A LYON EN 1825

4 – Marie-Jeanne – Les Fils de G. Paccard en 1935 – 97cm – 635 kilos – La Bémol 3 -7

JE M’APPELLE MARIE-JEANNE

JE SUIS SORTIE DES ATELIERS DE MRS PACCARD A ANNECY

ET J’AI ETE PLACEE PEU APRES (1935)

DANS LE CLOCHER DE L’EGLISE SAINT MAXIME DE BEAUFORT-SUR-DORON

ABBEE COLLAT, CURE – ADRIEN PLASSARD, VICAIRE

PARRAIN : JEAN MAXIME VIALLET, DU PRAZ

MARRAINE : MARIE VERPIE, VEUVE FRANÇOIS PERRIER

CETTE CLOCHE A ETE OFFERTE PAR LA MUNICIPALITE DE BEAUFORT

PAR DELIBERATION DU 10 MARS 1935

P1030802

La petite cloche, refondue l’année 1935

P1030779 P1030752 P1030698 P1000680

P1000704 P1030774

Analyse Sonore (dérivation en 1/16e de ½ ton) La3 = 435 Hz

Harmoniques

Cloche 1

Cloche 2

Cloche 3

Cloche 4

Note au coup

Ré Bémol 3 – 8

Mi Bémol 3 – 6

Fa 3 – 3

La Bémol 3 – 6

Hum

Ré Bémol 2 – 4

Mi Bémol 2 – 1

Fa 2 – 1

La Bémol 2 – 7

Fondamentale

Ré Bémol 3 – 14

Mi Bémol 3 – 13

Fa 3 – 2

La Bémol 3 – 6

Tierce

Mi 3 – 7

Sol Bémol 3 – 6

La Bémol 3 – 4

Si 3 – 5

Quinte

La Bémol 3 – 4

Si Bémol 3 – 1

Do 4 – 8

Mi Bémol 4 +/- 0

P1020859

P1020929 P1020928 P1020930

Un grand merci à la mairie de Beaufort, Armand Joguet ainsi qu’a Alain Maître, des services techniques, pour l’accès au clocher ainsi que pour les sonneries spéciales. Mention à Mike « Quasimodo Sonneur de Cloches », invité de la journée ainsi qu’a Matthias Walter, campanologue à Berne, également présent.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s