Raison d’être

Bonjour à tous,

Cette petite page me permet de me présenter, du moins partiellement, et de répondre à des questions comme « Pourquoi ce site ? »

Je m’appelle Antoine. Depuis ma plus tendre enfance, j’ai été intrigué par les cloches, ce son émis d’objets invisibles pour les yeux. Une visite au Carillon de Taninges a terminé de forger cette passion. Très vite, dès qu’une cloche sonnait, j’écoutais de la fenêtre. Quand le carillon jouait, je courais pour aller au clocher de l’église regarder le carillonneur jouer.
En 2008, je lance une chaîne YouTube « pianistdu74 ». Pourquoi ce pseudo ? Car le premier instrument de musique que j’ai appris était le piano. On voit aussi le « 74 », preuve de mon attachement pour ces terres savoyardes qui m’ont vu naître.
Au début, je le reconnais, je posais des vidéos branlantes, et parfois sans intérêt. J’attendais 10 minutes devant un clocher pour enregistrer avec un appareil photo bas de gamme une simple sonnerie horaire. J’ai commencé ensuite à monter dans quelques clochers… j’ai essayé d’apprendre, j’ai été bien entouré. Petit à petit, les connaissances s’accumulent. J’ai lancé un premier blog, avant de venir créer ce site. On m’a forcé la main, du moins mon hébergeur, car il ne souhaitait plus héberger ! Drôle, non ?!
J’ai rarement fait des périples en solitaires. Je remercie ma famille qui, lors de mon adolescence, m’emmenait vers un clocher et m’attendait en bas. Infatigablement… Il y a aussi les amis passionnés, qui m’ont fait vivre de chouettes moments. J’ai découvert en effet que la campanologie, ce n’est pas simplement se glorifier sur les réseaux sociaux. C’est aussi être sur le terrain, prendre le temps de discuter avec les autorités locales, qui m’ont parfois même servis l’apéro ! Je ne dirais pas les endroits, navré… 😉
Enfin, je n’oublie pas les campanologues. Ces experts, qui n’hésitent pas à me remettre encore aujourd’hui dans le droit chemin et de m’apprendre des belles choses sur cette noble passion. Je ne veux citer personne parmi la liste énumérée ci-dessus. Je ne veux oublier personne.
Sans toutes ces personnes, je n’aurais pas les places que j’ai aujourd’hui. J’ai la chance de pouvoir être Vice-Président de l’Association du Carillon de Taninges, lieu qui a forgé la personne que je suis. J’ai même été Président d’association à mon Université, à Annecy. Je suis également carillonneur à l’Abbaye de Saint-Maurice, une abbaye riche d’histoire… avec un patrimoine hors normes ! On se sent tout petit là bas, un maillon d’une énorme chaîne. Il y a déjà plusieurs siècles, on carillonnait là bas ! J’espère que cela continuera longtemps. Une abbaye qui m’a fait confiance alors que mon jeu était encore hésitant et débutant. Mais je corrige cela en suivant des cours à la Classe de Carillon de Chambéry, le plus grand carillon de France.

Le site que vous avez ici vous présente, sans grande prétention aucune, les cloches d’ensembles campanaires de toute taille, toute origine, d’ici ou d’ailleurs. Elles sont le fruits de démarches avec les autorités locales, civiles ou religieuses.
Modestement, je demande un accès au clocher et une sonnerie des cloches, plutôt courte. Je fais un relevé, de nombreuses photographies que j’offre volontiers au lieu en question. Soucieux de faire découvrir ce patrimoine et de l’animer, ce site me semble être un excellent endroit pour le faire.

Les cloches sont témoins d’une époque, peut-être lointaine. Mais elles continuent de rythmer la vie d’une commune. Elles sonnent les Grandes Heures mais aussi les Deuils. Elles accompagnent notre vie de famille. Elles méritent aussi d’être connues. Des gens se sont cotisés pour elles. Des artistes les ont confectionnées avec soin. Encore aujourd’hui, les fonderies sont certes plus rares mais entretiennent le passé tout en garantissant l’avenir avec des cloches nouvelles. Puissent-elles continuer de sonner dans nos vallées.

Je vous souhaite une belle découverte de ce site.
Je reste à votre disposition par la page « Contact ».

ACa

Ce diaporama nécessite JavaScript.