Gruyères – Eglise Saint Théodule

P1010815

Village pittoresque, rendu célèbre par son château ainsi que son fromage, la cité de Gruyères possède également d’autres trésors. Nous pouvons, par exemple, poser nos regards sur le calvaire, au centre du village, daté du XVIè siècle, et surtout l’église Saint Théodule, consacrée en 1254 par Rodolphe III de Gruyère. La tour-clocher, haute d’une trentaine de mètres, est une ancienne tour de défense. Ravagé par un incendie en 1860, l’édifice n’a vu que son chœur épargné. Quant au clocher, les cloches ont fondu, la charpente est partie en fumée. Seuls les vaillants et épais murs ont résisté.

P1010818

La sonnerie de l’église est a la hauteur de la cité. Alors que l’église tente de panser les plaies de l’incendie, le fondeur franc-comtois Constant Arnoux est appelé pour redonner leurs voix d’airain au village. Les doyennes sont les cloches 4 et 5, datées en 1858. Un an plus tard, la cloche n°3 fut coulée. La cloche n°2 a trouvé refuge dans le clocher en 1861. Enfin, en 1862, la cloche n°6 prit sa place. Ces 5 cloches furent coulées dans le cimetière, sur le flanc gauche de l’église. Le bourdon ne trouva sa place dans le clocher qu’en 1888, il fut coulé à l’atelier du fils de Constant, Charles, établi depuis quelques années à Estavayer-le-Lac. Les deux plus petites cloches, intégrées hélas que rarement au plenum , faute d’accord, ont été coulées pour les 750 ans de la consécration de l’église, en 2004, par la fonderie Paccard à Sévrier/Lac d’Annecy. Seule rescapée de l’incendie, la cloche de l’Agonie (dite « la Dane ») porte la signature de Pierre Dreffet et la date de 1804. Elle mêle, depuis son lanternon, sa voix à celles de ses sœurs lors des obsèques. Elle tinte également 100 fois à l’annonce d’un décès dans la collectivité.

Cloche 1 – Sainte Marie Immaculée – Ch. Arnoux 1888 – Si Bémol 2

Cloche 2 – Saint Thédule – Arnoux 1861 – Do3

Cloche 3 – Saint Jean Baptiste – Arnoux 1859 – Ré3

Cloche 4 – Sainte Catherine – Arnoux 1858 – Mi Bémol 3

Cloche 5 – Saint Nicolas – Arnoux 1858 – Fa 3

Cloche 6 – Sainte Croix – Arnoux 1862 – Sol 3

Cloche 7 – Saint Maximillien
Kolbe – Paccard 2004 – La Bémol 3

Cloche 8 – Bienheureuse Mère Térèsa de Calcutta – Paccard 2004 – La 3

Cloche 9 – La Dane – P. Dreffet 1804 – Si Bémol 3

P1020041P1020020 P1020022 P1020024 P1020030 P1020032 P1020035 P1020038 P1020040 P1020044 P1020046 P1020057 P1020060 P1010874 P1010876

P1010820

Mes remerciements les plus sincères à Christian Bussard, président de Conseil de Paroisse de Gruyères, pour son aimable autorisation, Mme Simone Bouchery-Rime pour l’accès au clocher, ses anecdotes et son amour pour ces cloches. Merci également à Matthias Walter et son savoir, pour les précieuses informations sur la cloche de l’Agonie (n°9). Mention spéciale à Mike « Quasimodo Sonneur de Cloches » de m’avoir organisé une virée campanaire à l’occasion de mon anniversaire!

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s